Domaines

Les domaines d’observation

Suite à la définition interdisciplinaire des droits culturels dans la Déclaration de Fribourg et dans le commentaire (2010) de chacun de ses articles, le réseau international d’observations et d’analyse de la diversité et des droits culturels tend à faire ressortir le rôle de levier de ceux-ci dans l’indivisibilité du système universel des droits de l’homme.

Les domaines d’observation

  • Les approches basées sur les droits de l’homme en développement (ABDH)
  • La dimension culturelle de tous les droits humains
  • L’intersectionalité des violations des droits humains
  • Le renforcement du système international des droits humains

Recherche-action

Les principaux laboratoires

  • Les approches basées sur les droits de l’homme en développement (ABDH)
  • La dimension culturelle de tous les droits humains
  • L’intersectionalité des violations des droits humains

Les approches basées sur les droits de l’homme en développement (ABDH)

Le programme de recherche sur l’éthique de la coopération

Ce programme s’est développé en partenariat avec la Chaire UNESCO pour l’éthique de la coopération internationale et des droits de l’homme de l’Université de Bergame (Italie) et d’autres Chaires partenaires. Il a donné lieux à plusieurs colloques internationaux et publications, dont la dernière, Souveraineté et coopérations: Guide pour fonder toute gouvernance démocratique sur l’interdépendance des droits de l’homme (2016), fait la synthèse.

 

Réalisations antérieures

  • L’Ethique de la coopération international et l’effectivité des droits humains: colloque de Bergame réalisé avec la Chaire UNESCO des droits de la personne et de la démocratie de l’Université d’Abomey-Calvi de Cotonou, mai 2005.
  • Culture, éducation et développement: colloque de Cuba réalisé avec la Chaire UNESCO sur les droits humains de l’Université nationale autonome de Mexcio (UNAM), juillet 2006.
  • La démocratisation de relations internationales: colloque de Bergame, octobre 2008.
  • Les droits humains au coeur de la coopération internationale: série de tables rondes organisées avec Amnesty International, la Fondation Hirondelle et la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) dans le cadre de l’environnement du XIIIème Sommet de la Francophonie, Montreux, octobre 2010.
  • Un symposium réunissant une quarantaine de Chaires UNESCO dans le domaine des droits de l’homme, de la paix, de la démocratie et de la bioéthique, mars 2011.

 

Programme actuel

  • Novembre 2011: deux colloques au Honduras et au Mexique, respectivement sur l’Exclusion sociale dans un monde globalisé et l’Approche basée sur les droits en éducation.
  • Mai 2012: ateliers sur les droits humains et le développement, organisé à Téhéran par la Chaire UNESCO de l’Université Shahid Behesti et le Centre NAM pour les droits humains et la diversité culturelle.
  • Avril 2015: colloque international de recherche Souveraineté populaire et coopération : la réalisation d’un bien commun, co-organisé par l’IIEDH de l’Université de Fribourg et la Chaire UNESCO de l’Université de Bergamo.

 

Documents partenaires

Document de Bergame sur l’Ethique de la coopération internationale fondée sur les droits de l’homme (DS 12)
Document de sythèse 19: L’approche basée sur les droits de l’homme en développement: un renouveau grâce à la prise en compte des droits culturels? (DS 19)

Documents finaux du symposium des Chaires UNESCO pour les droits de l’homme, la paix, la démocratie, la tolérance et la bioéthique, 3-4 mars 2011

  • Déclaration finale de Bergame / Final Declaration of Bergame
  • Feuille de route des Chaires / Road Map of the Chairs

La dimension culturelle de tous les droits humains

En développement

Intersectionalité des violations des droits humains

L’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH) et le département de droit public de l’Université de Fribourg, en collaboration avec l’Académie de droit international humanitaire et des droits de l’homme (Genève) ont reçu le soutien du SNIS (Swiss Network for International Studies) pour effectuer une recherche sur l’intersectionalité des violations des droits humains et les discriminations multiples. La recherche s’est déroulée de septembre 2013 à décembre 2015.

Les situations dans lesquelles les violations des droits humains et les discriminations sont multiples sont les plus graves; cependant, ce sont celles pour lesquelles nous disposons du moins de connaissances, de méthodes et de stratégies. La recherche, d’une durée de 24 mois (financée à hauteur de CHF 290’000), porte sur les différents types “d’intersectionalité”. Pour l’équipe de recherche, ce terme désigne des violations des droits de l’homme et discriminations multiples et entremêlées qui ne se réduisent pas à une addition, mais constituent un processus d’aggravation mutuelle. Il s’agit de la situation d’un individu qui, au lieu d’être au centre d’un réseau de liens sociaux, se trouve à l’intersection de situations exposées à l’humiliation. C’est, par exemple, le cas d’une personne (ou d’un groupe de personnes) discriminée à la fois pour son genre, sa condition sociale, son origine ethnique et qui se trouve privée de ses droits aux soins et au logement. Il convient de mieux comprendre ces situations d’enchevêtrement pour mieux y répondre.

Cette recherche vise à apporter un éclairage nouveau sur les entremêlements culturels, économiques, juridiques et politiques qui constituent la pauvreté et la violence durables, et proposer des stratégies transversales de prévention et de remédiation, en particulier pour les organes de suivi des traités internationaux des Nations Unies. En plus de l’étude des documents et de la quasi-jurisprudence de ces organes (Comités), l’équipe a engagé avec ses partenaires des études de cas spécifiques qui ont été particulièrement discutées dans le cadre du colloque interdisciplinaire organisé du 15 au 17 avril 2015 à Fribourg et Genève. Les  résultats de ces analyses et l’apport des études de cas à la recherche, de même que les suites prévues pour les derniers mois du projet sont présentés dans cette courte vidéo (12 min).

 

Restitution finale de la recherche, 17 décembre 2015 à Fribourg

L’équipe de recherche a présenté les résultats obtenus au cours des deux années de recherche à un cercle d’experts et de partenaires associés le 17 décembre 2015. Les discussions ont permis de tirer certaines des leçons les plus importantes et d’explorer les pistes pour poursuivre l’exploitation des résultats avec les organes des suivi des traité des Nations-Unies et dans la recherche.

 

Conférence de présentation de la recherche le 25 septembre 2015 à Genève

Patrice Meyer-Bisch, Joanna Bourke-Martignoni et Johanne Bouchard de l’équipe de recherche ont présenté, lors d’une courte conférence-midi, certains des résultats des deux années de travail. La conférence a eut lieu à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains de Genève, Villa Moynier, entre 13h et 14h. Flyer de présentation
Colloque à Fribourg et Genève du 15 au 17 avril 2015
Patrice Meyer-Bisch (IIEDH), requérant, et Adriano Previtali (droit public), co-requérant, ont coordonné le projet ; l’équipe de recherche était constituée de Johanne Bouchard (IIEDH), Joanna Bourke-Martignoni (IIEDH) et Ivona Truscan (ADH, Genève et New York) comme membres principaux, et de nombreux collaborateurs des mécanismes des Nations Unies, d’autres centres universitaires et de la société civile.  Programme complet.

 

Publications liées à la recherche

Documents généraux
Poster de présentation de la recherche: Français / English
Lien vers la présentation sur le site du SNIS

Documents de travail: Les intersections

Aller à la barre d’outils