Dc Tete

Violence et interculturalité

Conférence organisée par la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et interculturalité » de l’Université catholique de Lyon et l’Association Culture pour tous. Le mardi 5 avril (18h30 – 20h), Amphi Mérieux A029, Université Catholique de Lyon.

L’interculturalité est souvent réduite à un « dialogue des cultures », alors qu’il s’agit de la reconnaissance de la richesse d’une grande diversité de diversités culturelles : diversité des personnes et diversité des ressources culturelles. Au cœur des autres droits de l’homme, les droits culturels expriment les droits et libertés d’admirer des ressources culturelles de qualité, d’y participer et d’y contribuer, avec aussi les responsabilités de les transmettre. Sans cette multiple expérience de paix, il n’est pas possible de vivre, les processus individuels et sociaux d’identification et de reconnaissance. Les situations de violences, qu’elles se développent au sein des familles ou traversent la société, qu’elles soient « ordinaires » ou prennent les formes extrêmes de la terreur, ont certes de multiples causes. Mais au principe se trouvent des séries d’humiliations et de méconnaissances du caractère crucial des « valeurs culturelles », des forces de communication et de paix que chacun peut y puiser. Nous sommes au cœur de la dignité, et de la fierté. Si les violations des droits culturels sont causes et conséquences des guerres et des autres formes de violences, à quelles conditions la clarification de ces droits, libertés et responsabilités favorise-t-elle la définition de stratégies plus fondamentales, plus respectueuses et plus concrètes de paix ?

Une traversée démonstrative avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordinateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’Homme de l’Université de Fribourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils