Le patrimoine et au-delà

La Convention-cadre sur la valeur du patrimoine culturel pour la société (« la Convention de Faro ») porte sur des aspects importants du patrimoine, puisqu’ils sont liés aux droits de l’homme, et promeut une conception plus large du patrimoine et de ses relations avec les communautés humaines, la société et la nation.
Ce rapport explique pourquoi cette convention est nécessaire, pourquoi les gouvernements qui ne l’ont pas encore ratifiée devraient le faire et quel intérêt elle présente pour les habitants.
Il présente notamment des articles de Patrice Meyer-Bisch, coordonnateur de l’institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme, et de Gabi Dolff-Bonekämper, historienne de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils