Chantiercreation2

La création au regard des droits culturels # Module 4

Les mercredi 15 et jeudi 16 mars 2017 de 9h30 à 17h30
Module 4 de la recherche-action, avec Anne Aubry, Christelle Blouët et Jean-Pierre Chrétien-Goni
Le Vent se lève, 181 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris

Analyse des problématiques de création au regard des droits culturels
Jeu des controverses sur les enjeux du respect des droits culturels dans la création

Parler en termes de « processus » de création, c’est concevoir que l’œuvre ne dépend pas d’un seul génie créateur, et que la valeur créée dépasse l’œuvre elle-même. Cette recherche-action nous met au défi de la description et de la représentation des démarches de création pour en saisir à la fois les ressorts et les dynamiques dans l’objectif de mieux identifier ce qui permet d’en faire un levier de développement de la citoyenneté.
Le contexte national de la loi NOTRe et de la loi création architecture et patrimoine comme les fortes tensions sociétales actuellement déplorées ont relevé de manière significative le niveau d’intérêt pour une meilleure prise en compte des droits culturels de chacun et la nécessité de développer une approche basée sur les droits de l’homme en valorisant les réalités territoriales.
L’année 2016 a permis l’analyse d’une dizaine de processus artistiques mais aussi scientifiques et alimentaires au regard des droits culturels. Ces processus de recherche et les mises en tensions qu’ils supposent ont déployé leur complexité. Le travail et la transformation en constituent les conditions premières. Discontinuité, rupture, prise de risque, choix et résistance… Cette nouvelle session propose de porter une attention particulière sur les controverses qui ont émergées de ces analyses de cas.

La controverse
La pratique de la controverse est en quelque sorte une technique de combat… Intellectuel, bien évidemment. On peut aussi parler d’une mise en scène de la pensée critique. Elle peut être conçue concrètement comme un exercice de la pensée, destiné à explorer toutes les tensions contraires, voire contradictoires, qui constituent le fond d’un sujet dont on dit « qu’il fait débat ». Le plus important réside dans la manière d’explorer ces tensions: pas seulement par la réflexion individuelle mais par l’exercice de la parole et de l’échange effectif, entre des personnes concernées ou impliquées qui acceptent de « jouer » la controverse. Autrement dit mettre en scène une controverse, c’est s’y coller, à plusieurs, avec la tête et le corps, avec la raison et l’ émotion, avec arguments et convictions intimes, c’est à dire dans une incarnation vivante des idées engagées. Pour faire court: entraînement collectif à penser les droits culturels.La pratique de la controverse est en quelque sorte une technique de combat… Intellectuel, bien évidemment. On peut aussi parler d’une mise en scène de la pensée critique. Elle peut être conçue concrètement comme un exercice de la pensée, destiné à explorer toutes les tensions contraires, voire contradictoires, qui constituent le fond d’un sujet dont on dit « qu’il fait débat ». Le plus important réside dans la manière d’explorer ces tensions: pas seulement par la réflexion individuelle mais par l’exercice de la parole et de l’échange effectif, entre des personnes concernées ou impliquées qui acceptent de « jouer » la controverse. Autrement dit mettre en scène une controverse, c’est s’y coller, à plusieurs, avec la tête et le corps, avec la raison et l’émotion, avec arguments et convictions intimes, c’est à dire dans une incarnation vivante des idées engagées. Pour faire court: entraînement collectif à penser les droits culturels. (Jean-Pierre Chrétien-Goni)

Ces deux journées sont largement ouvertes. La participation est libre pour les acteurs indépendants et associatifs. Une contribution au titre de la formation professionnelle est demandée aux collectivités et aux institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Aller à la barre d’outils